Penser comme un visionnaire

Voir ce que les autres ne voient pas encore.

Qui n’a pas rêvé d’être clairvoyant ? Qui n’aimerait pas avoir le don de prendre les bonnes décisions et d’anticiper le futur ? Personne ! La vision serait un don ? Absolument pas ! Elle se stimule et se développe. Autre fausse idée : la vision serait un don réservé à quelques êtres hors normes ou à quelques rares leaders de haut niveau très inspirés. Pourtant, la pensée visionnaire peut émerger à tous les niveaux et chez chacun. Les activités de développement sont d’ailleurs nombreuses à ce sujet. Voyez comment développer la pensée visionnaire en 6 étapes et 7 exercices.

La vision, l’essence du leadership.

La vision aide à percevoir les choses que les autres ne voient pas. La vison cristallise la valeur unique offerte par l’organisation dans son écosystème et son positionnement sur son marché. La vision est l’essence de l’organisation, sa raison d’être, que l’on soit une petite équipe, un département, une start-up ou une grande organisation. Avec une vision, il est possible de motiver les autres pour tendre vers un but porteur de sens.

Les 6 étapes et les 7 exercices de développement de la vision qui suivent s’appliquent aussi bien en individuel qu’en collectif.

1- Pour voir, il faut écouter.

• Ouvrez vos antennes. Assurer une veille continue et une connaissance approfondie des variables et des tendances qui activent votre marché et qui régulent ses interdépendances.
• Soyez curieux et ouverts. Les sources d’innovations les plus importantes sont dans les croisements entre les disciplines et les besoins émergents.
• Connaissez vos forces et vos faiblesses dans la lecture de votre environnement. Vos biais de perceptions et vos préférences sont des pièges. En s’entourant d’autres points de vue, vous démultipliez votre capacité d’écoute. Les angles morts seront réduits.
• Connectez-vous à tous vos sens. La pleine conscience (Mindfulness) est un état mental qui favorise la réceptivité et la conscience de soi. Avec une concentration sur l’état intérieur plus que sur les stimulus externes, le cerveau développe des ondes alpha et une harmonie cérébrale propices aux pensées profondes. En pratiquant le repos de l’esprit, la relaxation et la prise de conscience, le cerveau trouve un mode de fonctionnement optimal pour penser avec fluidité et voir clair dans la complexité ou sous stress. Ce sont les neurosciences qui le disent !

Exercice 1 : Posez des questions simples mais essentielles avec le QQOQCCP ou les "5W Questions" pour comprendre vos clients et vos prochaines cibles de clientèle. Pensez aussi à questionner vos partenaires, vos institutions et revoir les règles établies et les règles tacites. Requestionner et prendre le temps d’écouter nourrissent les processus cognitifs à l’œuvre dans la créativité et le développement d’une vision.

Exercice 2 : Faites un "Benchmarking" des entreprises ou des secteurs qui selon vous offrent le modèle d’affaire, l’organisation, les produits, les services et les processus d’affaires les plus performants dans un secteur différent. En comparant, reliez les idées de différents domaines pour créer un amalgame nouveau qui sera applicable à votre secteur.

2- Voir grand, très grand !

• Rêver à voix haute. "Be bold" nous disait Steve Jobs. Prenez le temps de rêver à votre projet. Il faut se décentrer, relâcher et laisser le cerveau dérouler son processus d’incubation pour produire des analogies et pour faire émerger des images mentales. Il est toujours bon de reprendre des analyses après une bonne nuit ou un voyage. Une vision n’est pas une résolution de problème ; vous n’avez pas besoin de donner de réponse dans un délai défini. Alors laisser le temps faire son oeuvre.
• Ne vous limitez pas aux champs des possibles d’aujourd’hui.

Exercice 3 : Posez-vous "LA" question : "Et si… ?" ou "What if Question". Et si toutes les conditions marchaient ? Et si tout fonctionne parfaitement, jusqu’où votre idée pourrait conduire votre équipe et vos clients ?

3- Voir différemment, en divergeant.

La pensée divergente (ou pensée latérale selon Edward de Bono) est favorisée par un environnement ouvert, autorisant l’erreur, spontané et non dirigé. Elle permet l’association d’idées inattendues.

Exercice 4 : Empruntez les lunettes de différents grands leaders pour exercer votre pensée visionnaire sous différentes angles de vue. Que diraient les leaders Bill Gates (le planificateur), Steve Jobs (l’innovateur systématique), Richard Branson (le preneur de risque non conformiste), Peter Drucker (le théoricien de la stratégie) ? A vous de choisir les leaders qui vous parlent, l’important étant d’en prendre qui ont des approches très différentes (Liste des 50 penseurs contemporains les plus influents).

4- Voir loin, très loin !

La vision est une imagerie mentale d’un futur à moyen et très long terme. À court terme, on parlera d’une intuition ou d’une lecture des opportunités.
• Prendre du recul, mettre son cerveau au repos. En neuropsychologie, la science révèle que le cerveau fonctionne en tous temps mais la saturation peut nuire à la pensée créative. Il convient de converger et de mobiliser son cerveau à des moments déterminés pour produire des idées visionnaires de plus grande portée.

Exercice 5 : Projetez-vous dans 10 mois, 10 ans, 100 ans. Sur 3 feuilles différentes, inscrivez comment votre vision peut générer de la valeur, demain, après-demain, pour vos petits-enfants.

Exercice 6 : Utilisez la méthode des scénarios. Après avoir identifié 4 ou 6 variables clés, croisez toutes les variables par couples possibles. Imaginez quel seront les comportements probables des différents acteurs et l’impact de ceux-ci sur votre entreprise ou projet. Cette méthode, très utilisée en prospective, vise à associer systématiquement différentes variables et à visualiser dans le temps l’influence de leur combinaison sur toutes les facettes de votre entreprise et de votre environnement.

5- Voir clair, simplement.

Pour être vue comme visionnaire, votre formulation doit être inspirante et faire du sens pour enthousiasmer. Le plus simple sera le mieux, quitte à devenir réductrice mais percutante.
• Faites un mindmapping de votre vision puis faites en un dessin, une seule image.
• Utilisez les métaphores pour exprimer votre vision et lui donner vie.

Exercice 7 : Rédigez votre vision en un court paragraphe, puis réduisez ce texte en une seule phrase, puis en un seul tweet de 140 caractères puis finalement en un seul mot clé (exercice proposé par Daniel Pink dans son livre Vous êtes vendeur, le saviez-vous ? L’étonnante vérité sur notre capacité d’influence).

6- Eurêka ! Et après ?

La communication, l’adhésion, l’appropriation et enfin l’intégration à la culture de l’organisation sont des conditions indispensables pour faire vivre la vision.

L’attention aux détails est souvent citée comme essentielle dans la mise en oeuvre de la vision. Et certains ajoutent la quête de l’excellence pour exprimer combien certains visionnaires peuvent être excessifs et obsessifs.

La vision n ‘est pas une image figée. Comme la créativité, il s’agit d’un processus. La vision se redéfinit, s’affine et donc s’enrichit avec le temps.

La vision, atout critique pour votre leadership.

Dans un monde dominé par la rentabilité à court terme, les turbulences, l’interdépendance des systèmes, la cascade informationnelle, l’internationalisation et la complexité, jamais la valeur d’une vision développée par un entrepreneur ou un leader n’aura eu autant de poids. Elle permet de tracer la route, de créer la confiance avec les employés et de motiver les autres dans une direction claire et fédératrice. Une vision favorise le sentiment d’appartenance, l’engagement et connecte employés, les partenaires et les clients.

Le désengagement général, le scepticisme ou même le cynisme exigent de plus en plus des organisations que leurs leaders développent une vision à la fois de grande portée et touchante.

Bâtir une entreprise durable et équilibrée, poursuivre un but lointain et exprimer ses valeurs dans une vision peut faire la différence. Cette différence peut s’exprimer à différentes échelles : dans l’unité du manager, dans l’organisation du patron, dans la communauté ou même dans le monde. Elle peut faire du sens à tous les points de contacts entre les parties prenantes. Une bonne vision est puissante.

Trop d’intuition ou excès de rationalité ?

Certaines prônent l’intuition (Daniel Pink avec The Whole New Mind, Why Right-Brainers will rule the future), les français, cartésiens, favorisent la rationalité.

Certains auteurs en stratégie des entreprises proposent plusieurs grilles et outils cartésiens très utiles pour faire une lecture rationnelle et profonde des variables du marché (matrice des 5 forces de M. Porter, grille de Kim et Mauborgne selon l’approche Océan Bleu, matrice SWOT). Ces outils sont appréciés pour éliminer les zones d’ombre et réduire les risques.

Ces approchent sont aussi critiquées pour réduire l’esprit d’entreprendre (Henry Mintzberg) car elles sont souvent le seul pas franchi par ceux qui veulent élaborer une stratégie (trop froide, trop technique, trop détaillé, trop financière et au final trop mécanique).

Lire des auteurs clés en stratégie et management ou écouter leur interview sur Youtube Channel comme Peter Drucker, Michael Porter, W. Chan Kim y Renee Mauborgne, ou encore Henry Mintzberg donnent des bases solides à votre vision stratégique cartésienne.

Mais n’oubliez pas que la vision (même de nature très intuitive) se doit d’être supportée par une stratégie de nature plus rationnelle, qui elle-même sera implantée par une tactique opérationnelle, déclinée finalement en plan d’action pratique.

Des profils de personnalités visionnaires

Comme pour la pensée créative, certaines personnes présentent des prédispositions plus grandes pour imaginer et visualiser le futur. Ils démontrent lors d’évaluations psychométriques des traits plus prononcés quant à la curiosité, la prise de risques et la persévérance. En développant ces traits, votre vision sera d’une plus grande portée.

Pour aller plus loin :

Bon développement. Bonne vision !

14 réponses à “Penser comme un visionnaire

  1. Pingback: Penser comme un visionnaire | Management et lea...·

  2. Pingback: Penser comme un visionnaire | Psychologie organ...·

  3. Pingback: Penser comme un visionnaire | Penser dans la cr...·

  4. JE N’AI LU QUE VOTRE PREMIER PARAGRAPHE…

    Bonjour,
    Dans votre premier paragraphe, vous avez posé une question : " La vision serait un don? " Et votre réponse est : " Absolument pas ! "

    A mon avis, cette question a un sens plutôt large. Et votre réponse n’intègre pas cette pluralité. Peut-être que tel était votre objectif dans l’écriture de cet article. Mais si ce n’est pas le cas, je vous laisse ce commentaire.

    La vision, autant elle se développe au travers de la discipline spirituelle que vous avez détaillée, autant elle est un don.

    J’attends votre réaction, bonne continuation.

    • Bonjour Danielle,

      Je vous invite à lire l’article au complet. En particulier, la partie discussion développée dans les deux derniers paragraphes devrait répondre à votre interrogation.

      J’accompagne tous les jours des cadres qui ont un peu ou beaucoup de vision depuis 18 ans. S’il existe des compétences plus facilement développables que d’autres, celle de la vision est une compétence de niveau stratégique qui demande plus de temps et d’efforts pour la développer.

      Certains sont naturellement visionnaires, d’autres moins. L’article vise d’ailleurs le développement ou le perfectionnement de tous. Que vous soyez à un stade 2 sur 5 ou que vous soyez à un stade 4 sur 5, les exercices pourront être choisis parmi les suggestions et relevés en intensité et en complexité.

      La vision est une compétence de haut niveau, intégrative et processuelle, à la fois sensorielle et cognitive qui cumule plusieurs compétences comme la créativité, la pensée stratégique et la communication avec impact. Mon article touche d’ailleurs surtout la vision stratégique en organisation. Quand elle concerne la complexité des systèmes, elle mobilise surtout les processus cognitifs les plus raffinés de l’être humain.

      Bonne suite dans votre lecture.

  5. Pingback: Penser comme un visionnaire | Veille et Intelli...·

  6. Pingback: Management | Pearltrees·

  7. Pingback: Penser comme un visionnaire | DEVELOPPEMENT DES...·

  8. A reblogué ceci sur … i-Cube is blogging here … and commented:
    La vision aide à percevoir les choses que les autres ne voient pas. La vison cristallise la valeur unique offerte par l’organisation dans son écosystème et son positionnement sur son marché. Avec une vision, il est possible de motiver les autres pour tendre vers un but porteur de sens.

    Les 6 étapes et les 7 exercices de développement de la vision qui suivent s’appliquent aussi bien en individuel qu’en collectif.

  9. Pingback: Développer les leaders pour décider dans un environnement VUCA | Futurs Talents·

  10. Bien d’accord, etre visionnaire et ne pas se contenter de voir à court terme, c’est l’ame d’un bon eader. En sachant voir en grand et en se fixant constamment des objectifs pour atteindre un but idéal ou idéalisé fait qu’on y arrive forcément. Merci pour cette analyse trés pertinente.

  11. Pingback: Quelle transformation digitale pour les RH ? | Futurs Talents·

  12. Pingback: La communication engageante, habileté recherchée | Futurs Talents·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s